FrWiki

Pierre Brambilla



Pierre Brambilla, né le à Villarbeney en Suisse et mort le à Grenoble, est un ancien coureur cycliste français, d'origine italienne qui adopte la nationalité française le .

Pierre Brambilla
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
GrenobleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italienne
Française ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Équipes professionnelles
1939Terrot-Hutchinson
1940-1941Individuel
1942Tendil-Hutchinson
1943Individuel
1944Mercier-Hutchinson
1946-1947Métropole-Dunlop
1947Fuchs
1947Delez
1947Viscontea
1948Ricci
1948-1949Métropole-Dunlop
1949Maino
1950Mervil-Dunlop
1950Burtin Cycles
1951Alcyon-Dunlop
1952Liberia
Équipes dirigées
1956-1959Liberia-Hutchinson
1960-1961Liberia-Grammont
Principales victoires
1 classement annexe de grand tour
Mountains.svg Grand Prix de la montagne du Tour de France 1947
1 étape de grand tour
Tour d'Espagne (1 étape)

Sommaire


Biographie

Né le à Villarbeney de parents italiens, Pierre Brambilla vit dès son plus jeune âge à Annecy[1],[2].

Surnommé « la Brambille », il est le vainqueur du Grand Prix de la montagne du Tour de France en 1947. Cette année-là, il obtient son meilleur classement final sur le Tour : 3e. Il porte le maillot jaune pendant deux étapes lors de ce Tour, mais lors de la dernière étape, est piégé par l'attaque de Jean Robic qui remporte l'épreuve. Pierre Brambilla, fou de rage, regagne son domicile de la région parisienne et aussitôt enterre son vélo au fond de son jardin. Le lendemain, toutefois, il déterre sa machine et continue à participer à des épreuves cyclistes[3].


Palmarès

Palmarès année par année

Résultats sur les grands tours

Tour de France

5 participations

Tour d'Espagne

1 participation

  • 1942 : 17e, vainqueur de la 11e étape

Références

  1. « Petites nouvelles », La Liberté,‎ , p. 5 (lire en ligne , consulté le ).
  2. « Décès de Pierre Brambilla, héros du Tour de France », La Liberté,‎ , p. 21 (lire en ligne , consulté le ).
  3. https://jeanpaulbrouchon-cyclisme.typepad.fr/info_courses/2009/07/pierre-brambilla-au-fond-du-trou-les-petites-histoires-du-tour-.html

Liens externes

  • icône décorative Portail du cyclisme
  • icône décorative Portail de la France




Source


Information à partir de: 09.12.2021 06:47:34 UTC

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence du texte: CC-BY-SA-3.0. Les auteurs et les licences des images et des médias individuels sont indiqués dans la légende ou peuvent être affichés en cliquant sur l'image.

Changements: Les éléments de conception ont été réécrits. Les liens spécifiques à Wikipédia (comme "Redlink", "Edit-Links"), les cartes, les boîtes de navigation ont été supprimés. Egalement quelques modèles. Les icônes ont été remplacées par d'autres icônes ou supprimées. Les liens externes ont reçu une icône supplémentaire.

Note importante: Comme les contenus donnés ont été repris par machine de Wikipedia au moment indiqué, un examen manuel n'était et n'est pas possible. Ainsi frwiki.org ne garantit pas l'exactitude et l'actualité des contenus repris. Si les informations devaient être défectueuses entre-temps ou si des erreurs de représentation étaient présentes, nous vous prions de nous contacter : l'e-mail.
Voir également: Mentions légales & Politique de confidentialité .