FrWiki

Base Mérimée



La base Mérimée est une base de données sur le patrimoine architectural français mise à jour périodiquement. Elle a été créée en 1978 et mise en ligne en 1995[1] par le ministère de la Culture et de la Communication, direction de l'Architecture et du Patrimoine.

Base Mérimée
Titre
Base MériméeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nommé en référence à
Pays
Date de création
Langue
Partie de
Plateforme ouverte du patrimoine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Producteur
Couverture géographique
Site web
Identifiants
identifiant data.gouv.fr

Le nom fait référence à l'écrivain Prosper Mérimée, également inspecteur général des monuments historiques.

Sommaire


Contenu

Nombre de fiches Mérimée par région de France en 2020.

La base Mérimée contient des informations provenant du service des monuments historiques et de l'inventaire général du patrimoine culturel ; elle aborde l'architecture religieuse, domestique, agricole, scolaire, militaire et industrielle[2].

La base comporte deux types de fiches :

  • inventaire général du patrimoine culturel : il s'agit de fiches signalétiques des dossiers d'inventaire élaborés à l'issue des enquêtes menées sur le terrain par les services régionaux de l'inventaire, ainsi que des informations sommaires issues d'inventaires préliminaires, de recensements, de dossiers anciens, des études visant à l’attribution du label « Patrimoine du XXe siècle », jardin remarquable, etc. ;
  • monuments historiques : il s'agit de notices réalisées à partir des mesures de protection au titre de la loi sur les monuments historiques de 1913, avec les références des arrêtés de classement et d'inscription au titre des monuments historiques.

La base Mérimée ne recense pas uniquement les bâtiments protégés au titre des monuments historiques.

La base comportait en 2005 environ 200 000 fiches dont 147 000 pour l'inventaire et 42 000 pour les monuments historiques. 35 000 notices sont illustrées par la base Mémoire et 13 500 dossiers documentaires complets sont associés aux fiches[1].


Plateforme ouverte du patrimoine

En 2018-2019, l'obsolescence du logiciel qui soutient la base a conduit à en proposer une nouvelle présentation, sous la forme d'une « Plate-forme ouverte du Patrimoine », ou POP[3],[4].


Notes et références


Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • icône décorative Portail des monuments historiques français
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de l’informatique




Source


Information à partir de: 11.12.2021 08:13:29 UTC

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence du texte: CC-BY-SA-3.0. Les auteurs et les licences des images et des médias individuels sont indiqués dans la légende ou peuvent être affichés en cliquant sur l'image.

Changements: Les éléments de conception ont été réécrits. Les liens spécifiques à Wikipédia (comme "Redlink", "Edit-Links"), les cartes, les boîtes de navigation ont été supprimés. Egalement quelques modèles. Les icônes ont été remplacées par d'autres icônes ou supprimées. Les liens externes ont reçu une icône supplémentaire.

Note importante: Comme les contenus donnés ont été repris par machine de Wikipedia au moment indiqué, un examen manuel n'était et n'est pas possible. Ainsi frwiki.org ne garantit pas l'exactitude et l'actualité des contenus repris. Si les informations devaient être défectueuses entre-temps ou si des erreurs de représentation étaient présentes, nous vous prions de nous contacter : l'e-mail.
Voir également: Mentions légales & Politique de confidentialité .